Joëlettes vers Compostelle 2010 : De Lestelle-Betharram à Gillonnay

Mercredi 6 octobre : De Lestelle-Betharram à Gillonnay

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Pierre remercie François, notre chauffeur
Pierre remercie François, notre chauffeur.
Dès 8h nous quittons Betharram et rejoignons Toulouse via Lourdes où nous apercevons « Fofine » la tante religieuse de Bruno qui nous fait de grands signes depuis le trottoir.

Premier arrêt au seuil de Naurouze entre l’autoroute et le canal du Midi.
Les 3 Bruno nous offrent l’apéritif de la résurrection accompagné de tarta de Santiago.

Arrêt repas près de Béziers et nouvel et denier apéritif, offert par Laurent.

Pierre remet à chacun un caillou du Gave de Pau orné d’une image de la Vierge de Lourdes, cadeau touchant de «Fofine».

Au cours du voyage, Gérard, qui a obtenu 2160 coups de tampons, nous remet nos crédenciales, témoins de notre périple.

Après une dernière pause à Montélimar (nougat oblige !) nous arrivons vers 19h15 à Gillonnay.

Tout le monde a vécu un grand moment de partage et d’émotions, nos pèlerins garderont un souvenir éternel de Compostelle…

L’édition 2010 des Joëlettes Vers Compostelle s’achève avec le soleil couchant sur notre région Rhône-Alpes.

Près de 4600 lecteurs ont consulté ce blog.
Par vos encouragements et votre assiduité, nous n’avons jamais été seuls sur le chemin et votre aide fut précieuse.
Soyez en remerciés !

Ne pleurez pas parce que c’est terminé,
réjouissez vous parce que c’est arrivé
. (Garcia Marquez)
 
 
Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Les artisans de la réussite.
Les artisans de la réussite.
  Le dernier pique-nique
Le dernier pique-nique.

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De León à Lourdes (Lestelle-Betharram)

Mardi 5 octobre : De León à Lourdes (Lestelle-Betharram)

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Anne-Marie, Laurent et Françoise
Anne-Marie, Laurent et Françoise.
Hier, dans le couvent des Bénédictines, le repas fut joyeux.

A juste titre, Pierre a remercié les personnes dévouées qui ont œuvré dans la discrétion afin que « l’orchestre » fonctionne au mieux.
Voici, sur l’air du chant des pèlerins, la réponse des musiciens à leur chef :

«Chaque jour, nous r’mercions Marie-Jo
Et son grand homme, Monsieur Deux mots
Sur not’chemin, ils ont fait germer
de beaux moments de fraternité».

Certains d’entre nous sont retournés admirer la cathédrale, dentelle de pierre se détachant sur ce ciel nocturne lui servant d’écrin. Adieu l’Espagne…

Nous voici à nouveau dans notre bus.
Première pause à Olmillos de Sasamon.
La Meseta défile rapidement. Vitoria Gasteiz (la grande chanson des Pèlerins) y fait allusion.

Ziorda, lieu de pique-nique et dernière halte espagnole.
Joli parc au bord de l’eau, des arbres et de grandes tables abritées pour installer notre repas.
Avant de repartir, Henri, notre doyen, nous propose de chanter le Notre Père en communion avec Marie-Jo dont le beau-frère est porté en terre en ce moment.

15h45, nous voici de retour en France.
L’autoroute longe la chaine pyrénéenne rosie par le soleil de cette fin d’après-midi.

Bientôt ce sera Lourdes où il nous sera possible de participer à la procession aux flambeaux, ou d’aller prier à la grotte mariale…

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Marie-Jo et François, notre chauffeur
Marie-Jo et François, notre chauffeur.
  Robert, notre chef de coeur
Robert, notre chef de coeur.
Yannick, nouvel élu, félicité par Maurice Depaix
Yannick, nouvel élu, félicité par Maurice Depaix.
   

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De Muxia à León

lundi 4 octobre : De Muxia à León

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Anne-Marie
Anne-Marie.
Hier, soirée à Muxia, sur la Costa del Muerte, appelée ainsi à cause des nombreux naufrages.
C’est ici que s’est échoué le pétrolier Prestige en 2002.
Un grand bloc fracturé rappelle cette catastrophe.

8 heures, nous quittons la côte qui offre un paysage de fougères, de pins et de landes sauvages battus par les vents violents venus de l’océan.
Puis l’intérieur des terres cultivées où chaque habitation dispose de son Horreos, grenier en pierre monté sur pilotis.

A nouveau pause méridienne à Cebreiro, qui aurait inspiré à Wagner son Parsifal.
Au repas, Dorado apéritif local et l’inévitable tarta de Santiago.

Aujourd’hui, la route s’arrête à León, là où s’établit la VIIème Légion Romaine pour protéger les proches mines d‘or et mater les peuplades belliqueuses.

Joyau de la ville, la cathédrale Santa Maria de la Règle est le plus bel édifice gothique français en Espagne.
Les maitres verriers du moyen âge ont exprimé merveilleusement leur savoir-faire sur les 1800m2 de vitraux que présente la cathédrale.

Evi, notre guide nous présente avec passion la symbolique de la Jérusalem céleste voulue par les artisans médiévaux pendant près de 2 heures.

Puis c’est le gite des Bénédictines où nous attendent Maryse et Robert Scotton qui ont forcé le pas pour nous rencontrer…

Après le dîner, Robert, sonneur de cor des Alpes, nous offre une sérénade avec son « instrument » de voyage composé d’un tuyau en plastique et d’un entonnoir, résultat surprenant. Merci Robert !

A demain…

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Bruno
Bruno.
  Pelerins à Leon
Pèlerins à León.
Raymond
Raymond.
  Yannick
Yannick.

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De Santiago à Muxia

dimanche 3 octobre : De Santiago à Muxia

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Muxia : Nuestra Señora a Barca
Muxia : le site de Nuestra Señora a Barca.
Ce matin, sourire double pour Gérard Chambet : son blouson rouge et ses papiers, égarés depuis 2 jours sont retrouvés… et toutes les femmes lui souhaitent une bonne fête.

Rendez-vous dès 8 h près de la porte sainte afin de sacrifier au rituel jacquaire.

Grâce à la gentillesse du chanoine, nous avons pu donner l’abrazo(*) à Saint Jacques avant l’ouverture officielle et éviter ainsi la bousculade.
Joie de vivre ce moment avec tous puis ce fut le passage rapide dans la crypte.

Derniers instants de recueillement dans la cathédrale ouverte aux prières venues du monde entier.

Si le soleil nous a accueillis hier lors de notre arrivée, aujourd’hui un véritable déluge accompagne notre départ…

Mais Saint Jacques veille sur nous car, à l’heure du pique-nique, l’alcade de Fisterra met le deportivo(*) à notre disposition. Proposition bienvenue car Eole se fâche, faisant vibrer le toit de manière impressionnante.

Auparavant, le car avait fait une halte vers le phare et seuls les plus courageux sont aller affronter l’air vivifiant et la pluie glaciale, ce qui leur donnera l’aspect de chiens mouillés. Mais c’était très beau.

Saint Jacques fut encore avec nous pour notre arrivée à Muxia.
Soleil (un peu timide mais offrant d’extraordinaires contrastes), l’océan plein de vie et, miraculeusement préservée des commerces souvenirs habituels : Nuestra Señora de la Barca, sentinelle veillant sur les rochers où viennent se fracasser d’énormes vagues.

Un orchestre galicien, présent pour une cérémonie, offre gentiment une sérénade impromptue à nos pèlerins enchantés.

A demain…

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Le passage de la porte sainte
Cathédrale de Santiago : le passage de la porte sainte.
  Devant la chapelle de Nuestra Señora a Barca
Devant la chapelle de Nuestra Señora a Barca.

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.
(*) deportivo : gymnase ou salle de sports… couverte !
(*) abrazo : littéralement, embrassade.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De Monte del Gozo à Santiago

samedi 2 octobre : De Monte del Gozo à Santiago

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
La photo officielle des Joëlettes 2010
La photo officielle des Joëlettes 2010.
Dès l’aube, nous quittons l’immense gite de Monte del Gozo et allons voir les pèlerins de bronze qui nous montrent les tours de la cathédrale, but de notre marche du jour.

Robert et Christine (Zitoun) nous accompagnent.

Malgré un ciel menaçant, la météo s’est montrée clémente et l’entrée dans Santiago fut sereine.

A l’entrée de la vieille ville, Maurice Depaix, notre président, nous attendait de pied ferme.

Il restera avec nous jusqu’à Lourdes.

Et c’est l’arrivée devant la cathédrale, moment fort s’il en est, ponctué par les embrassades et les larmes de joie.

Enfin nous y sommes, nous avons réussi…

Merci à Gérard qui avait la lourde charge de rechercher les visas pour nos crédenciales, elles seront le témoin de notre périple.

Sitôt installés, comme des princes, au Séminario Mayor, nous ressortons sur les marches pour la photo souvenir, photo qui sera éclairée par un timide rayon de soleil, le seul de la journée.

A 16h30, nous assistons à la messe dite devant une foule dense.
Les 9 bourdons sont rassemblés près du chœur et Laurent présente notre groupe.
A la fin de la cérémonie, le botafumero est animé par 8 tiraboleiros, émerveillant les enfants que nous sommes…

Moment exceptionnel pendant le dîner, le chanoine de la cathédrale, responsable du bureau des pèlerins, viendra remettre la Compostella en main propre à nos pèlerins très émus.

Ainsi se termine cette journée essentielle du pèlerinage.

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Au départ de Monte Del Gozo
Au départ de Monte Del Gozo.
  Bruno devant les pèlerins
Bruno devant les pèlerins.
Enfin, l'arrivée devant la cathédrale de Santiago
Enfin, l’arrivée devant la cathédrale de Santiago.
  Dans la grande salle du seminario mayor
Dans la grande salle du seminario mayor.

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De Rabañal del camino à Monte del Gozo

vendredi 1er octobre : De Rabañal del camino à Monte del Gozo

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Franck à la Cruz de Ferro
Franck à la Cruz de Ferro.
La marche de Rabañal à la Cruz de Ferro :

  • Somptueux lever de soleil, les photographes s’en donnent à cœur joie,
  • Arrêt à Foncebadón : bel exemple d’optimisme, car ce village, moribond il y a peu, renaît et 3 albergues y accueillent les pèlerins. Ceux-ci auront une pensée pour Jean-Claude Benazet (l’auteur du chant des pèlerins) hospitalier fidèle à Domus dei, l’une de ces auberges.

Le paysage nous donne des ailes et c’est la Cruz de Ferro.
Nous voici donc tous lavés de nos nombreux péchés et allégés de vos soucis que nous avons déposés là.*.

Le car nous emporte, en un bond spectaculaire (1000m de descente), vers Ponferrada que l’on aperçoit au loin.

Nous effleurons celle-ci et poursuivons en direction de Cebreiro.
Le Cebreiro : autre lieu mythique du Camino et plus prosaïquement, le lieu de notre pique-nique.
Emotion dans ce village hors du temps, accroché aux pentes du mont Irago, aux magnifiques pallozas et à l’émouvante église préromane…

Bien au chaud dans le bus, nous roulons vers Monte del Gozo que nous rallierons dans quelques heures.

Renée et José doivent regagner rapidement la Haute-Savoie, la maman de José vient de décéder. Que Saint Jacques et notre affection les aident en ce difficile moment.

Monte del Gozo : le Mont de la joie porte bien son nom aujourd’hui car Christine et Robert Zitoun sont ici. Quel couple !
Paul Davignon et son épouse sont revenus sur leurs pas pour nous accompagner demain…

Demain Santiago…

Enfin !… Déjà !…

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Anne-Marie et ses guides
Anne-Marie et ses guides.
  Les cantinières
Les cantinières.

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.
(*) Vous connaissez ma paresse, aussi pour plus de détails, consultez le site de l’ARA…

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De Terradillos de los Templarios à Rabañal del camino

Jeudi 30 septembre : De Terradillos de los Templarios à Rabañal del camino

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Au pied des remparts d'Astorga
Au pied des remparts d’Astorga.
Traversée de l’âpre meseta ocre et marron avec ses champs de céréales à perte de vue.

Ce sont des zones de grande solitude pour les pèlerins que nous sommes et cette région ne laisse personne indifférent.

Passage à Hospital de Orbigo où nous nous arrêtons pour admirer le magnifique pont roman long de 204m et 20 arches.
Surnommé le passage de l’honneur, il a vu, en 1434, Don Suero de Quinones affronter en lice tous les chevaliers qui passaient le pont, tout cela pour épater sa belle…

Puis nous atteignons Sahagun, surnommée le Cluny espagnol avec ses édifices en briques d’architecture romane-mujedar.

Plus loin c’est la confluence avec le chemin de la Plata à Astorga, capitale des Asturies et ville des maragates, ces muletiers dont l’origine est incertaine.

Astorga a un charme indéniable et tous les styles y sont représentés : les remparts romains, la cathédrale gothique avec des influences renaissance et baroque.
Le point d’orgue est le palais épiscopal imaginé par Antonio Gaudi, l’architecte génial de la Sagrada Familia de Barcelone. Ce bâtiment, érigé de 1889 à 1913, est typique de l’époque.

Au pied des remparts, Marie-Jo nous réserve un pique nique animé aujourd’hui par un baladin rencontré en ville. Ambiance « camino-gitan »…

Après une marche en douce montée dans la chêneraie, nous arrivons à Rabañal del Camino, terme de notre étape.
Une cérémonie en grégorien sera célébrée à l’église du village.

« Notre soirée à Rabañal ne fut pas banale » dixit Pierre
Repas dans la cour en plein vent, engoncés dans nos anoraks et le bonnet au ras des yeux (voir photo ci-dessous).
Les « médicaments » s’imposèrent avant de livrer nos dortoirs au Ronfloto del Camino

A demain pour la montée vers la Cruz de Ferro…

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Avant le départ de la marche vers Rabañal
El Ganso : avant le départ de la marche vers Rabañal.
  Sur le chemin entre El Ganso et Rabañal
Sur le chemin entre El Ganso et Rabañal.
L'arrivée au gite
L’arrivée au gite à Rabañal del camino.
  Repas du soir à Rabañal
Repas du soir à Rabañal.

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De Belorado à Terradillos de los Templarios

Mercredi 29 septembre : De Belordo à Terradillos de los Templarios

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Le départ pour la meseta
Le départ pour la meseta.
Le soleil rosit et dore les collines qui nous entourent, annonçant une journée exceptionnelle :

1° San Juan de Ortega, lieu mythique du Camino fondé par le disciple de Santo Domingo honoré hier. Tous deux sont nommés affectueusement par les espagnols « les saints cantonniers » tant ils œuvrèrent pour améliorer le chemin.
2° Burgos et son incontournable cathédrale : par où commencer ? Quel détail privilégier ? Une telle profusion d’œuvres d’art, nous laisse pantois…

Chanceux nous sommes, car Carlotta notre guide nous mènera dans ce dédale architectural. Nous essaierons de tout retenir pour tout conter à notre retour.

En un peu plus d’une heure, la cathédrale dévoile à peine ses trésors. Elle ne s’offre réellement qu’à qui se montre patient.

Spiritualité, culture et c’est le pique-nique dans le parc d’el Parral.

La Meseta sera notre dessert.
Ce plateau aux douces ondulations blondes où le Camino fuit loin devant, sans que l’on puisse le rattraper.

Quelques uns d’entre nous signalent des companeros sur le chemin, bien qu’en bus, nous nous sentons proches de ces frères du camino.
Quelques peupleraies à proximité du canal de Castille, Fromista et son église romane dédiée à Saint Martin en pierres blondes nous attendent. Photos !!!

Nous effleurons Carrion de los Condes, le rendez-vous de joëlettes est fixé à Calzadilla de la Cueza.
Nous aurons le temps durant les 10 derniers kilomètres de savourer pleinement la Meseta.
Marche euphorisante jusqu’à Terradillos de los Templarios.

Beau Gite où nous sommes accueillis par Antonia.

A demain.

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Laurent aux commandes
Laurent, non voyant, aux commandes de la joëlette.
  Bruno sous le soleil
Bruno sous le soleil.
Notre nouveau PMR
Notre nouveau PMR.
  La soirée à Terradillos de los Templarios
La soirée à Terradillos de los Templarios.

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De Puente La Reina à Belorado

Mardi 28 septembre : De Puente La Reina à Belordo

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
A la fontaine d'Irache
A la fontaine d’Irache.
A partir de Puente la Reina, les chemins se rejoignent pour n’en faire plus qu’un : le Camino Francés.

L’église du crucifix abrite un magnifique Christ en croix en Y d’origine rhénane du XIVème ; il aurait été apporté par un pèlerin allemand.

Puis nous traversons le célèbre pont qui a donné son nom à la cité. Constitué de 6 arcs brisés et piliers ajourés, il a été construit au XIème siècle par Doña Elvira ou Estefania pour aider les pèlerins à franchir le rio Arga.

Autrefois, un petit oiseau passait ses ailes dans l’eau puis lavait le visage de la vierge placée au milieu du pont.

Ce matin, nous avons chanté en chœur « Ultreia » en l’honneur de Charly, pèlerin haut-savoyard que nous avons retrouvé.
Nous prenons le car, une douce lumière dorée inonde le paysage ; champs labourés, vignes, bois et cyprès.
A l’horizon, des falaises de calcaire étincellent au soleil levant.

Puis Estella et Irache, connue de tous les pèlerins pour sa fontaine à vin.
Chacun se précipite pour gouter le nectar…

Exceptionnellement le monastère ouvre ses portes pour nous. L’ouvrage cistercien abrite 3 cloitres dont un de style plateresque, très riche de décorations ; chapiteaux, clefs de voute…

Nous rencontrons Bernard, qui, avec ses 2 ânes, ressemble à un santon évadé de la crèche.
Arrivés à Santo Domingo de la Calzada, visite de la cathédrale avec ses décorations baroques et son riche musée.
C’est là que la tradition situe le miracle du « pendu-dépendu ». L’église abrite donc un poulailler (le gallinero) où vivent une poule et un coq blancs.
Puis pique-nique au gite de la Cofradia de Santo Domingo de la Calzada.
Promenade en joëlettes jusqu’à Grañon qui donne à nos pèlerins un avant-gout de la meseta.

Arrivée et repos au gite de Belorado.
A demain.

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

L'heure du repas
L’heure du repas.
  Avant Granon
Avant Grañon.
Démontage des joëlettes
Démontage des joëlettes.
   

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : De St-Jean Pied-de-Port à Puente La Reina

Lundi 27 septembre : De St-Jean Pied-de-Port à Puente La Reina

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Santa Maria de Eunate
Santa Maria de Eunate.
7h30 : la ruche s’enfièvre et les abeilles pèlerines dialoguent avec balais, éponges, torchons, etc….

Vous comprenez, car nul besoin de pérégriner pour savourer cette ivresse ménagère. Les plus costauds (les hommes) charrient tous les sacs vers le bus. Résultat de nos efforts conjugués : nous gagnons plus d’une demi-heure sur l’horaire prévu. Sans doute, l’Espagne, au menu du jour nous a piqués à vif.

Merci pour vos affectueux messages.
Si vous continuez de la sorte, nous ne pourrons plus enfiler nos godillots. M’enfin c’est bien agréable !!!

Bientôt Roncesvalles. Le soleil s’enhardit franchement mais un air vif nous rappelle que nous sommes en altitude (toute relative par rapport à nos sommets savoyards.
La collégiale aux hauts vitraux s’animant avec le soleil, la vierge aux larmes de diamant et celle plus ancienne et naïve sculptée dans la pierre.
Le cloître, la chapelle Saint Jacques et le « silo » de Charlemagne étant fermés, l’ARA envahit un hôtel-restaurant.

Premiers échanges dans la langue de Cervantès.

Notre voyage est émaillé de beaux villages aux maisons coiffées de rouge, murs chaulés et larges frontons de pierre.
Dans le bus, répétitions de chants jacquaires et concert de chants basques.

Chacune de nos journées est l’occasion de rencontres qui constitueront le chapelet des JVC 2010 Roncesvalles, Eunate (les 100 portes) et Puente la Reina, nous savourons tout cela et vous l’offrons ainsi que le soleil présent tout au long de l’étape.
Notre carrosse nous déposera 5km en amont d’Eunate dont la chapelle sera ouverte spécialement pour nous ce lundi.
Santa Maria de Eunate est un bijou roman sur la voie du Somport ; Recueillement, émotion en ce lieu chargé d’histoire. Tant de pèlerins y ont prié…
Nouvel apéritif offert par Robert pour ses 41 ans de mariage. La marche est joyeuse après un tel cadeau qui précède de peu Puente la Reina ; autre lieu marquant du chemin, né du pèlerinage grâce à la générosité d’une reine de Navarre.
Quel bonheur d’emprunter à notre tour le célébrissime Pont de la Reine. Grand gite, de quoi laver… Vent et soleil pour terminer.

La vie est belle…

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Devant Eunate
Devant Eunate.
  A Obraidos
A Obraidos.
Yannick à Puente La Reina
Yannick à Puente La Reina.
   

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.

Joëlettes vers Compostelle 2010 : Repos à St-Jean Pied-de-Port

Dimanche 26 septembre : repos à Saint-Jean-Pied-de-Port

Cliquez sur les photos pour les agrandir…
Franck
Franck.
Aujourd’hui, jour de repos pour François notre chauffeur, donc pour tout le monde. Ce compte-rendu sera bref….

Nous découvrons Saint Jean Pied de Port, capitale de Basse Navarre, située au pied du col de Roncevaux, à 8 kilomètres et 7 heures de marche de la frontière espagnole.
Au creux d’un magnifique cirque la ville est un citadelle aux murs de grès rose et aux rues pavées, les remparts du XVème siècle ont été améliorés par Vauban.

La Nive, où se reflètent les maisons typiques du pays basque, est enjambée par un charmant pont qu’empruntent depuis des siècles des milliers de pèlerins.
La porte Saint Jacques, classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO voit passer sous ses arcades les pèlerins qui rentrent dans la ville.

A 11 heures, les volontaires ont assisté à une messe solennelle animée de chants basques.

Cette journée ne fut un repos que pour les jambes car les machines à laver n’ont pas chômé. Heureusement le ciel clément a permis le séchage du linge.
De même Alain, notre médecin s’est efforcé de remettre tout le monde en forme, soignant les petits bobos inhérents à la marche.

Les bérets rouges ont fleuri dans nos rangs…
A l’apéritif, nous avions convié Jeannine, hospitalière célèbre de Saint Jean. Elle avait reçu dans son gîte les Joëlettes 2008.
Maïté et Gracie, sa maman affaiblie par la maladie, nous ont rejoint et chemineront de concert avec nous. Maïté a participé à la grande épopée qu’est Compostelle 2000.

Ce soir, diaporama des clichés pris par quelques uns de nos photographes.

Dernière nouvelle: Yannick Chavanne, notre plus jeune pèlerin est en ballottage favorable aux élections municipales partielles de sa commune Onnion. Toutes nos félicitations

Bonne nuit et à demain…

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Joëlle
Joëlle.
  Françoise
Françoise.
Laurent
Laurent.
   

Vous pourrez laisser un message de soutien à l’adresse suivante : jvc.2010@amis-st-jacques.org
Ces messages seront systématiquement lus aux pèlerins et accompagnants mais ils ne seront pas suivis de réponse individuelle….
.
Visiteurs du blog évènements
    Vous êtes le 11687ème visiteur.
    (1 seul visiteur connecté en 1 H).